Décembre 2021 – La fabrique de Noël !


Pas à pas / vendredi, janvier 14th, 2022

Décembre rimant forcément avec Noël, nous avons passé la plupart de notre temps à préparer cette fête hivernale. A la fois au niveau de l’auberge mais aussi et surtout au niveau du village. Un sacré équilibre que de jongler entre intérieur et extérieur !

Retour sur l’auberge du mois !

Du 6 au 19 décembre dernier, il y avait, comme l’an dernier, une session pour « fabriquer son Noel ». Et oui à la Soupe aux cailloux, on adore préparer des événements et créer des objets. Du coup, Noël c’est l’occasion rêvée pour regrouper ces deux passions !

Ainsi, ça a été l’occasion de créer des bougies, des cartes de vœux, des décorations et gourmandises de Noël. La plupart des créations ont été vendues au marché de Noël du village au bénéfice de l’association de sauvegarde de l’Eglise.

Dans le cadre des événements de préfiguration du café associatif, l’atelier « carte de vœux » a été animé par une voisine, Cécile. Nous n’étions que 3 mais j’aime l’idée que d’autres voisins animent des temps de partages. C’est exactement cela l’objectif du café : créer des moments de convivialité et de partage de savoir-faire !

Au cours de cette session, et vu la thématique, nous avons l’occasion d’aller voir un projet voisin : le Quai d’Harcourt, café et épicerie associatif. Ils organisaient un atelier « création de lampions et chants de Noël ». Un moment hyper régressif, si agréable ;-). Voilà déjà pas mal de temps que je surveillais leur programmation pour aller les voir. Il s’agit d’un des rares café associatif du coin. De quoi inspirer le futur café de Damblainville 😉

La renaissance du marché de Noël du village

En plus de préparer Noël à l’intérieur de l’auberge, nous avons participé à l’organisation du marché de Noël du village. C’est le premier événement qui a lieu dans le village depuis notre arrivée en octobre 2019 (#merci COVID). Heureusement, nous avions déjà rencontré et travailler avec l’équipe lors des installations de décorations de Noël en 2020.

Et voilà, qu’après plusieurs rencontres, nous avons réussi à installer les décorations de Noël et un marché de Noël. Je suis toujours fascinée par ce qu’arrive à créer le collectif.

J’aime ce moment où tout est enfin installé, que la fête bat son plein et où je prends le recul nécessaire pour voir cette merveilleuse création collective. Contemplation d’un moment de vie (j’entends presque le cœur du village battre). Le bonheur de voir des enfants courir, en toute sécurité, sur la place de l’Eglise, des adultes soulagés de créer du lien entre voisins, des rires, le parfum du vin chaud, de la musique … bref de la vie quoi !

En écrivant, je prends conscience de ma colère envers tous ses moments de vie volés par … la peur de vivre. Plus de 2 ans soit plus de 730 jours sans fêtes dans le village. J’hallucine. Je pense que dans l’histoire de notre pays, on a jamais vu ça (ah si peut être en temps de guerre) et certaine que ça soit très mauvais pour la santé. Ca me donne envie de recenser tous les événements conviviaux qui existaient autrefois !

Bref, même si c’était hyper dense et physique, ça valait franchement le coup. J’ai du rencontrer une dizaine de voisins grâce à cet événement. Plus la chaleur dans nos cœurs de se sentir reliés, appartenant à un même village. Ca n’a pas de prix <3

Contemplations et moments suspendus !

Décembre, comme souvent, ça été l’occasion de profiter de chaque moment.

Une amie du coin a organisé une exposition au K rabo et elle nous a offert un voyage sonore. Mêlé musique et photos : c’était divin, doux et agréable ! Ce même Week end, on a eu la chance de tester l’escape game d’un autre ami. 45 min pour découvrir le secret de la voyante dans une caravane avec des objets chinés à la ressourcerie La ruche.

Pour terminer ce Week end hors du temps, nous avons assister à la pièce de Théâtre « L’autre Bérénice ». Un solo drolatique dans un lieu génial avec notre metteuse en scène favorite : Lucie Dumaine (la même Lucie qui nous a proposé d’être figurant dans Cyrano de Bergerac en février 2020). C’était totalement improbable et donc encore plus exquis !

Enfin, nous avons entamé la grande citrouille de 20kg. Qu’est ce qu’elle était bonne, mais nous avons eu du mal à tout manger avant qu’elle ne s’abime. Prochaine fois : une soupe aux cailloux et tous les participants repartent avec un morceau…. Puis deux photos rigolotes pour finir. Sylvette, 3 ans qui participe, avec enthousiasme, aux tâches de l’auberge (de quoi donner une belle leçon de vie aux plus grands ! Et Alexandra, qui se projette si bien auprès du sapin et son chat qu’on l’y voit <3

Et voilà, un mois et même une année qui se termine pour l’auberge. Ce projet nous booste toujours autant : Merci pour toutes ces rencontres, ces expériences et apprentissages … Merci la vie <3

Une réponse à « Décembre 2021 – La fabrique de Noël ! »

  1. Oh comme c’est doux tous ces projets ! Vous lire fait du bien au coeur même si on ne peut aller bricoler avec vous. La carte de Noël reçue de la part de la Soupe aux cailloux est ravissante, sur l’étagère du coin salle à manger. Des bises, Estelle

Les commentaires sont fermés.